Une question de point de vue

L’optimisme en 4 étapes


Une question de point de vue


Devenir optimiste, ça s’apprend! Notre façon de réagir face aux échecs joue un rôle important dans ce processus. Tandis que les optimistes ne se sentent pas responsables de la défaite qu’ils viennent d’essuyer et laissent passer les événements malheureux, les pessimistes se rejettent la faute sur eux-mêmes et s’appesantissent sur leur sort. Inversement, durant des moments plus heureux, les pessimistes ont tendance à penser que le bonheur sera de courte durée alors que les optimistes verront dans ceux-ci la résolution de tous leurs problèmes. L’espoir reste le meilleur facteur de réussite, loin devant l’intelligence, la personnalité et les résultats.

 
 

©2019 SEF.

En collaboration avec Kalaidos University of Applied Sciences

Federally recpgnized and supervides University of Applied Sciences